L'AVF sur facebook Le Jeudi Veggie Alternatives Végétariennes:La revue de lAVF L'AVF sur vos pages ! Abonnez-vous à la newsletter de l'AVF Faire un don  / Adhérer Signez la pétition pour des repas végétariens dans les collectivités Guide du végétarien débutant

Michel Cymès me gonfle

Blog

Posté par AVF le 6 septembre 2010

Avec cette rentrée, voici le retour du Magazine de la santé, sur France 5. Déjà douze ans que cette émission existe, et, malgré la diffusion quelques sujets sur le végétarisme, jamais André Méry, président de la plus grosse association de végétariens de France (= nous, l’AVF) n’a été invité, malgré nos demandes, sur le plateau de cette émission. Qui en a pourtant largement vu d’autres… La faute à qui ? La faute au père Michel.

En douze ans, toute une série de professionnels (ou de personnalités) du monde de la santé au sens large et au discours plus ou moins bizarroïde ont eu le droit de poser leurs fesses sur le petit canapé, sans que Michel Cymès, coproducteur et coprésentateur de l’émission avec Marina Carrère d’Encausse, ne leur fasse de misères. Au pire, quand il doute ou qu’il n’est pas d’accord, le père Michel s’assied dans le fond du fauteuil, se met la main sur le menton, prend l’air absent et attend que ça se termine. Mais il se tait, écoute et s’abstient de faire des commentaires désobligeants. Même si elle n’a pas plu au père Michel (NB : parce que sur le plateau, le mâle dominant, c’est lui hein ; la douce Marina Carrère d’Encausse est surtout là pour se faire clouer le bec et humilier, bref, mettre en valeur l’hombre), la personne a pu s’exprimer. Alors, pourquoi pas André Méry ?

Eh bien parce que le père Michel honnit le végétarisme et les végétariens, à qui il n’a à offrir que son indifférence. En douze ans, parmi les centaines de sujets palpitants et surtout inédits sur la chute des cheveux, les autobronzants, les vertus du chocolat (encore ce midi) et la transpiration des pieds, quelques sujets sur le végétarisme ont réussi à passer entre les mailles du filet. Mais à chaque fois, le père Michel n’a pas pu s’empêcher de faire des commentaires spontanés désobligeants voire insultants. Le végétarisme, pour lui, c’est un truc de riche qui n’a que ça à faire et qui ferait mieux de s’occuper du tiers-monde et c’est indigne du monde civilisé (je voudrais vous faire partager son point de vue plus en profondeur mais je ne peux pas, car ce n’est pas plus détaillé que ça non plus dans sa tête). En plus, c’est franchement douteux sur le plan de la santé. Les deux pauvres pages consacrées au végétarisme et au soja sur le site de l’émission selon lesquelles le végétarisme, même si « ce régime semble beaucoup plus équilibré qu’on ne pourrait le croire ! » (mais surtout parce que « en règle générale, les végétariens font plus attention à leur hygiène de vie. Ils fument moins, pratiquent une activité physique et mangent bien sûr les cinq portions de fruits et légumes conseillées chaque jour ! »), est surtout un trouble d’ado rebelle auquel les parents doivent prêter attention, en disent long sur sa position. Rappelons que le père Michel est coproducteur de l’émission, et que le producteur, c’est celui qui finance l’émission…

On dit qu’à la télé les têtes tombent vite, mais dans certains cas, c’est le contraire. Il y en a que l’on voit depuis beaucoup trop longtemps.

Tags: , , ,

Cuisinez veg' Vegansfields Cuisine Pop